TCHAD/Union européenne: La visite flash d'Idriss Déby à Bruxelles avant Paris...
11/01/2017
TCHAD/Union européenne: La visite flash d'Idriss Déby à Bruxelles avant Paris...

11/01/2017: TCHAD/Union européenne: Vêtu de son manteau favori de président de L’union Africaine, Idriss Déby, acculé sur tous les plans, va rendre compte de son bilan avant le sommet à l’UE. Après avoir philosophé un moment sur comment contenir la grogne sociale, contre la mauvaise gouvernance, et après avoir obtenu un entretien avec le 1er ministre français, Deby est allé à Bruxelles rencontrer les responsables de l’Union européenne. Un voyage avec un agenda chargé durant ce séjour. Il est question pour lui de convaincre une gente diplomatique toute avisée sur la problématique tchadienne, même si dans les travées les démarches diplomatiques de l’Union européenne étaient de l’écouter, écouter les litanies continuelles du rempart contre le terrorisme, occultant la mauvaise gouvernance, la dilapidation de l’argent du pétrole, et les sérieux problèmes de droits de l’homme. Selon nos correspondants à Bruxelles, après une rencontre au sommet à l’UE, Idriss Déby a souhaité rencontrer des personnalités pour discuter de la crise libyenne, du danger à ses frontières nord, du terrorisme en Afrique en général, et au Tchad en particulier. Comme à son habitude, Deby veut du cash contre un rôle plus visible dans la sous-région. Le pays traverse une crise et une aide financière multiforme serait une bouffée d’oxygène pour son pays, et ses multiples déplacements. Pour lui, il est capable de faire l’affaire des Occidentaux juste après la fin de son mandat à la tête de l’UA. Profitant de sa visite à Bruxelles, il a mis sur table le dossier Moussa Faki sur la candidature au poste de SG de l’UA. Moussa Faki est dans la délégation et c’est lui encore le manitou de la mission, il est au four et au moulin, mais la partie s’annonce dure malgré les promesses de certains pays. Sur place, la nouvelle Ambassadrice Aziza Baroud était sur son starting-block pour réussir la visite de son patron à Bruxelles. Elle était informée de la venue d’Idriss Déby que la semaine passée, comme de coutume au Tchad de Déby, les préparatifs se font à l’arraché, madame Baroud fut envoyée sans moyen pour ces préparatifs, un billet d’avion et quelques euros et hop la voilà débarquée à Bruxelles sous l’injonction de Moussa Faki et le dircab Mahamat Hissein. Le reste c’est de l’improvisation, Allah Kebir... Pour cette visite, selon nos sources à la présidence des Itno, Allamaye le DG du protocole avait préparer la liste de la délégation et s’en est allé présenter le document à la 1ère dame, qui en validant aurait rayer le nom de Amira Déby, directrice de cabinet adjoint de son père pour en ajouter d’autres. La guéguerre entre dame Amira et dame Hinda bat son paroxysme sous l’œil avisé de leur patron. Mais au final, Déby demanda de voir la liste définitive. Il remet poliment le nom de sa fille en place et raye celui de Hinda. Attention han… Outre ce déplacement à Bruxelles, une fuite dans la délégation affirme qu’une lettre a été adressée à Washington pour savoir si un déplacement est envisageable pour l’investiture de Donald Trump. Mais comme aime le dire notre ami Jean “ les histoires de La Chapelle restent dans La Chapelle “… Nous y reviendrons.

 
Vues : 1193  


Nom * :
Email * :
Commentaire * :
(* Champs obligatoires)